le chemin des Bonhommes, Respyr magazine

Entre Ariège et Catalogne un chemin remonte le temps. C'est celui des Cathares, ces hommes de Foi, des bons chrétiens comme ils aimaient s'appeler,  qui fuyaient les soldats de l'inquisition entre 1230 et 1330.

 

Entre le pays de Foix et le sanctuaire de Burga, terme de l'itinéraire et ultime refuge des Cathares, vous ne cheminerez jamais seul. Les Cathares, bienveillants fantômes semblent faire partie du paysage. Le chemin accueille en son sein les VTT avec le combo magique des montées roulantes et des petits singles pour descentes. Vous rajoutez à cela l'âme du chemin, et vous êtes un vététiste heureux. Et ça, ça n'a pas de prix !

Rouler sur des chemins séculaires et sentir  au fil de l'itinéraire l'irrésistible l'effervescence de ce siècle hanté par Dieu et la Foi, admirer les églises romanes, les murets de pierres sèches couverts de mousses au cœur des forêts pyrénéennes, s'arrêter au château de Monségur et reprendre sa monture le long du GR 107, voilà ce qui vous attend pour 6 jours transfrontaliers.

Depuis Foix, vous voilà  tout de suite dans l'ambiance du raid à vtt : 500 m de montée d'un coup d'un seul, un peu de portage, et lorsque l'on se retrouve sur la ligne de crête depuis Pech de Foix, la récompense est là...  Les raids à vtt ont cela de magique : on oublie les moments difficiles, dès que le chemin vous offre un panorama à tomber par terre...Et puis l'objectif de Monségur est suffisamment attirant pour laisser le corps reprendre ses esprits ! Montsegur refuge ancestral des Cathares nous plonge dans l'histoire. Dès l'an mille l'église les bons chrétiens, les Bonhommes, las de la vénalité de l'église, souhaitent renouer avec le message originel du christ et deviennent prédicateurs de paix et d'amour. Le pape Innocent III envoya ses soldats contre les hérétiques dès 1209 et le Comte de Toulouse,  attaché aux Cathares,  devint ainsi l'ennemi de la Couronne. Les Croisés dévastèrent alors sans relâche le pays jusqu'en 1229 jusqu'à la défaite militaire du Comte de Toulouse. L'inquisition commença alors sa traque et les Cathares pourchassés se résignèrent à chercher refuge plus au sud, jusqu'en Catalogne. Solide poche de résistance, Montségur tint ainsi tête aux armées du Roi mais céda le 16 mars 1244 et 200 personnes montèrent sur le bucher. Montségur devint alors le symbole de la résistance. Nous continuons notre route, alternant montées, détours, et magnifiques descentes comme celle d'Ax les Thermes avec ses 900 mètres négatifs de plaisir garanti.

Petit à petit le paysage change considérablement, nous quittons peu à peu les verdoyanyes Pyrénées pour rejoindre la Cerdagne et les montagnes du Capcir puis le Parc National del Cadi. Gosol, au pied de la Pedraforca, forteresse minérale impressionnante, nous séduit, comme il a séduit Pablo Picasso qui y a séjourné durant tout l'été 1906. Puis enfin, au bout de 6 jours de pédalage savoureux apparait le sanctuaire de Queralt qui domine la ville de Berga sur un superbe belvédère. Fondé au 14 ieme siècle suite à une apparition de la Vierge.

Ainsi d'un versant à l'autre de la montagne,  par le Chemin des bonhommes entre Foix et Burga,  les Cathares ont continué à vivre leur foi, réussissant même à transmettre leurs idées de paix et d'amour. What else en ces temps troublés ?  

0.01479