Traces : ski à Mourmansk, l'appel des khibiny

Les rouges chez Poutine

La Russie... Grande comme 32 fois la France, des massifs montagneux sauvages, immenses, éloignés de tout, des histoires d'ours, de goulags, de vodka, de neige vierge. Nous en rêvions depuis longtemps... Emmener avec nous des anciennes tenues de l'Esf donnait  une saveur particulière à ce voyage.

Nous avons mis plus de 50 tenues dans des immenses sacs poubelles, et nous nous dirigeons vers le comptoir de l'Aeroflot en se demandant à quelle sauce nous allons être mangés : plus de 70 kgs supplémentaires, des skis, des sacs cabines qui font la taille d'un frigo...Les moniteurs de l'Alpe d'Huez nous ont non seulement fournis en tenues mais nous ont aidés à financer les kilos supplémentaires. Nous arrivons à embarquer tout notre barda... Emmener des tenues pour les donner sur place est toujours une fête...et un challenge !

 

Nous n'en sommes pas à notre coup d'essai, les tenues rouges nous ont souvent accompagnées : une fois en Turquie, une autre fois dans le Caucase Russe puis dans le Caucase Géorgien. Pour ce voyage,  les tenues sont destinées au centre de secours en montagne du massif où nous allons skier, le massif des Khiniby au sud de Mourmansk. Mais il nous faut d'abord rejoindre la ville de Kirovsk : deux jours de train dans un wagon dortoir  pour se mettre dans l'ambiance : La neige et le blizzard arctique s'acharnent sur l'immense toundra aperçue depuis les fenêtres. Le paysage est sans fin et blanc, fascinant, parsemé de bouleaux et de maisons en bois déglinguées, de grands bâtiments en ciment pourris parfois jusqu'a la moelle.

0.01917