A la lisière des Balkans, du Moyen Orient et de l’Asie centrale les Caucases écrasés par 70 années de soviétisation inventent désormais leur propre identité et sortent de l’ombre. Cette immense région de montagnes est convoitée par les chasseurs de somme Après une expédition du côté russe pour flirter avec l’Elbrouz et ses 5642 m, nous pointons de nos skis le Kazbek et ses 5047 m, la montagne où fut enchaîné Prométhée en punition du vol du feu au Dieux. Le second opus de nos valses géorgiennes se fera en Svanétie dans un horizons de 4000 mètres qui défraya la chronique montagne soviétique. Une météo difficile, des ascensions périlleuses, des montagnes tutélaires mais surtout, surtout, l'âme du Caucase au coeur de toutes nos rencontres. L'âme du Caucase, c'est ce quelque chose de sauvage, indompté, acceuillant alors en un mot, troublant. Un espace de rêve pour nous autres, apprentis découvreurs, amoureux de l'ailleurs, skis sous les pieds.